Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Centre Archéologique du Var

Toute l'actualité du Centre archéologique du Var (C.A.V) et de l'archéologie en Provence sur notre blog.

Centre Archéologique du Var

Rencontres autour de l'archéologie au Musée archéologique de Nîmes

RENCONTRES AUTOUR DE L'ARCHEOLOGIE

au Musée archéologique de Nîmes

Samedi 18 octobre à 14 h

Rencontre avec Claude Aziza, Université de la Sorbonne Nouvelle, Historien de l’Antiquité fantasmatique.

« Le roman historique est-il archéocompatible ?» - conférence suivie d’une dégustation.

Le roman historique et l’archéologie sont nés pour ainsi dire en même temps. Chacun d’eux plonge ses racines dans l’Histoire mais le premier fait partie des Belles Lettres alors que la seconde entre dans le champ des Sciences humaines. Pourtant, tout au long du XIXème siècle, se tissent d’invisibles liens entre les découvertes archéologiques et les productions fictionnelles à sujet antique. L’Egypte, la Grèce, Rome, l’Afrique inspirent les romanciers qui marchent sur les pas des archéologues. Thèbes, Cnossos, Troie, Pompéi, Rome, Carthage, Jérusalem, autant de noms qui suscitent un imaginaire dont la poésie masque l’érudition.

Gautier et l’Egypte ou Pompéi, Dumas et Rome, Flaubert et Carthage, Mérimée et la Grèce, chacun, à sa façon, a rendu hommage aux découvertes archéologiques. Tout autant que Bulwer-Lytton pour Pompéi, Wiseman et Sienkiewicz pour Rome, Wallace pour Jérusalem, Kazantzaki pour Cnossos, voire Rider Haggard pour l’Afrique.

Claude Aziza signera également quelques ouvrages (en partenariat avec la librairie Siloë)

Rencontre gratuite, uniquement sur inscription au Musée archéologique : 04 66 76 74 80

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article