Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Centre Archéologique du Var

Toute l'actualité du Centre archéologique du Var (C.A.V) et de l'archéologie en Provence sur notre blog.

Centre Archéologique du Var

Conférences à Terra Amata

Le musée de Terra Amata propose un cycle de trois conférences sur l'Antiquité intitulé "délices antiques, les plaisirs de l'Antiquité"

Mercredi 25 mars 2015 à 18 h : Thermes, hygiène et plaisir du corps

Olivier GHIRINGHELLI

(Médiateur Culturel au Musée d’Archéologie de Nice)

Les thermes sont un bâtiment public central dans la vie des romains. On y vient non seulement pour s’y laver mais c’est également un lieu de sociabilisassions et de plaisir.

Mercredi 15 avril 2015 à 18 h : L'humour, l'amour dans l'art romain entre morale et concupiscence

Cyril DUMAS

(Conservateur des musées des Baux-de-Provence)

Mosaïques, peintures, sculptures, fresques, céramiques, l’art romain sous toutes ses formes participe à la gloire de l’Empire. Pourtant, l’analyse des décors érotiques antiques est un sujet méconnu et peu étudié. Bien que ces représentations sexuelles étaient légions à l’époque romaine, peu d’entre elles ont supporté le filtre de la censure moderne. Cette iconographique singulière illustre Priape qui est le dieu le plus représenté du monde romain. Corrélativement, de nombreux décors de céramiques et de fresques révèlent l’intimité du couple. L’ensemble de ces images semble exhorter à la luxure et au goût pour la licence. Pourtant aujourd’hui, à l’obsession du « réalisme » succède une étape nouvelle avec la priorité donnée au « symbolique ».

Mercredi 13 mai 2015 à 18 h : Le garum, un plaisir de la table chez les romains

Eric DELAVAL

(Directeur du musée d’Antibes)

Dans l’Antiquité, les romains étaient particulièrement friands de garum et de sauces de poisson similaires, nommées liquamen, muria, allec, etc. qui servaient à assaisonner les plats et relever le goût des desserts. Antibes exportait alors ses productions jusqu’à Rome. En s’appuyant sur l’archéologie, les textes et l’enquête orale, la conférence évoquera cet indispensable condiment qui a marqué l’histoire du goût et dont le « pissalat », présent aujourd’hui sur nos côtes, serait le digne survivant.

Ces trois conférences auront lieu au musée de Terra Amata :

5, boulevard Carnot / 06300 NICE

Renseignements :

04 93 55 59 93 / 06 07 48 64 78

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article