Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Centre Archéologique du Var

Toute l'actualité du Centre archéologique du Var (C.A.V) et de l'archéologie en Provence sur notre blog.

Centre Archéologique du Var

Carnet de fouille, Toulon, août 2012

Inscrit dans le programme de rénovation urbaine de la ville de Toulon, le projet de construction d’un immeuble d’habitation à l’angle de la rue P. Sémard et de la rue du Bon Pasteur a entraîné la réalisation d’un diagnostique archéologique, confié à l'Inrap, qui s'est révélé positif. Les fouilles organisées ensuite par le Centre Archéologique du Var se sont déroulées du 13 juin au 30 juillet dernier. Une vision partielle de l'histoire de la ville en a résulté du fait de la surface peu étendue du projet mais la stratigraphie dense mise au jour a tout de même permis une lecture de son évolution sur trois périodes distinctes entre le IIIe s. apr. J.-C. et l'époque contemporaine.

 

Les niveaux d'occupation antique, datés principalement des IIIe-IVe s. apr. J.-C., correspondent à la phase d'essor économique principale de Telo Martius. A cette époque, la ville romaine connait son expansion maximale mais la trame assez lâche du quartier tend à prouver qu'on se trouve en bordure ouest de l'agglomération. Les vestiges de la domus fouillée présentent des structures soignées (murs en calcaire siliceux, qualité des mortiers...) qui témoignent d'une bonne maîtrise des techniques de construction mais aucun élément luxueux (mosaïque, enduit peint) n'est à mentionner. Un grand four circulaire avec alandier a été découvert dans un espace de circulation non couvert. L'absence de scories à proximité laisse à penser qu'il s'agirait d'un four à pain (boulanger).

 

Les traces d'occupation médiévale sont assez ténues (caniveaux et puits dont les datations sont en cours). La ville, plus restreinte à cette période, ne s'étendait visiblement pas jusqu'à cette zone.

 

semard_2012-692.jpg

Four antique et puits médiéval avant et après la fouille fine

foyer antique et puits médiéval DR CAV Emeline Spérandio

Les niveaux datés de la fin XVIe et du XVIIe s. témoignent quant à eux d'un réinvestissement du lieu qui renvoie à l'essor économique et démographique lié au changement de vocation du port de Toulon devenu une place militaire de première importance à l'époque moderne. Les emprises civile et religieuse se côtoient puisque des habitats privés voisinent les jardins du couvent dominicain signalé au nord-ouest de la parcelle. Les espaces ouverts (cours caladées et pavées) surbaissés par rapport au niveaux de la rue sont progressivement couverts et transformés en cave. Une quarantaine de monnaies y ont été découvertes (étude en cours). Le chantier venant de s'achever, il faudra attendre la publication du rapport final de synthèse pour avoir plus de renseignements.

sémard 2012 312

Lien vers l'article publié dans Var Matin le 23 juin 2012 : Cliquez ici...

Lien vers l'article de présentation générale de la fouille : cliquez ici...

Lien vers le carnet de fouille précédent : cliquez ici... 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article